Pour démanteler le pouvoir des multinationales et mettre fin à leur impunité

23 octobre par ATTAC/CADTM Maroc

Du 23 au 27 octobre 2017, le Groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée sur les sociétés transnationales et autres entreprises et les droits de l’homme tiendra sa 3e session et entamera les négociations sur le contenu et la portée de ce nouvel instrument.

Ce groupe de travail a été constitué en juin 2014 au vu des graves violations des droits humains (droits fondamentaux, droits du travail, droit à un environnement sain, etc.) commises par les entreprises multinationales partout dans le monde afin « d’élaborer un instrument international juridiquement contraignant afin de réglementer, dans le droit international relatif aux droits humains, les activités des sociétés transnationales et d’autres entreprises commerciales. »

À cette occasion, ATTAC CADTM Maroc appelle l’Etat marocain à participer activement aux négociations de ce traité international et à se positionner résolument en faveur de la primauté des droits humains face aux intérêts des entreprises multinationales.

Le peuple marocain souffre depuis de nombreuses années des effets de l’impunité de ces entreprises. Ainsi, les dérives des différentes multinationales ayant eu à gérer les services municipaux en gestion déléguée, de distribution de l’eau et de l’électricité, de transport urbain, de ramassage des ordures ont à plusieurs reprises provoqué des manifestations d’exaspération d’une population gravement affectée par la mauvaise qualité de ces services, des factures élevées et de graves perturbations de la gestion municipale. Des multinationales ont été remplacées par d’autres, certaines ont dénoncé leur contrat avant leur expiration, mais aucune n’a été poursuivie pour les violations des droits humains que leur mauvaise gestion a entraîné (accès de tous à l’eau potable, droit à un environnement sain, accès au travail, etc.).

De plus, le partenariat public-privé offre des grands chantiers capitalistiques dans plusieurs secteurs dont par exemple celui de l’énergie (Centrale à charbon de Jorf Lasfar, Centrale au gaz de Tahaddart, Projet éolien de Koudia El baida), et de l’eau d’irrigation (Projet d’irrigation d’El Guerdane, station de dessalement de l’eau de mer pour l’irrigation de la plaine de Chtouka). Dans l’agriculture, le commerce des produits chimiques, des pesticides, et des semences est dominé par des multinationales qui ne cherchent qu’à garantir leurs profits sans souci pour le respect des droits humains et de l’environnement (pollution, toxicité des aliments, de l’air que nous respirons, destruction des semences paysannes).

Il est donc de la responsabilité de l’État marocain de se positionner clairement du côté des droits humains face aux appétits des entreprises multinationales et d’arrêter la passation de la gestion des services publics au secteur privé.

ATTAC CADTM Maroc, signataire de la Déclaration internationale ci-jointe, signée par plus 700 organisations de par le monde et plus d’un millier de personnalités, sera présente à Genève à cette occasion et participera aux réunions qui se tiendront dans l’enceinte de l’ONU ainsi qu’aux multiples activités qu’entend mener la Campagne internationale pour revendiquer la souveraineté des peuples, démanteler le pouvoir des multinationales et mettre fin à leur impunité.


Pour plus d’informations :

https://www.stopcorporateimpunity.org

http://www.treatymovement.com

http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/HR...


Auteur.e

ATTAC/CADTM Maroc

membre du réseau CADTM en bref : L’Association pour la Taxation des Transactions en Aide aux Citoyens au Maroc (ATTAC Maroc) a été créée en 2000. ATTAC Maroc est membre du réseau international du Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde (CADTM) depuis 2006 (devenu Comité pour l’abolition des dettes illégitimes depuis juin 2016). Nous comptons 11 groupes locaux au Maroc. ATTAC veut être un réseau aidant à l’appropriation par les acteurs engagés dans l’activité sociale, associative, syndicale et plus largement militante des enjeux de la mondialisation sur les problématiques de résistance sociale et citoyenne. www.attacmaroc.org http://arabic.cadtm.org/

Adresse : n°140, rue Cadi Bribri Akkari 10000. Rabat. Maroc Email azikiomar2008@gmail.com Site Web attacmaroc.org Tel 00 212 6 61 17 30 39