Assemblées de la Banque mondiale/FMI :Contre-sommet des mouvements sociaux Marrakech, du 12 au 15 octobre 2023

28 juin 2023 par CADTM International , Collectif , ATTAC/CADTM Maroc




Cet appel est disponible sur le site du contre-sommet de Marrakech, ici.

Pour la deuxième fois depuis leur fondation, la Banque mondiale Banque mondiale
BM
La Banque mondiale regroupe deux organisations, la BIRD (Banque internationale pour la reconstruction et le développement) et l’AID (Association internationale de développement). La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies.

En 2022, 189 pays en sont membres.

Cliquez pour plus de détails.
(BM) et le Fonds monétaire international FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 190 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus de détails.
(FMI) tiennent leurs assemblées annuelles en Afrique
(du 9 au 15 octobre, à Marrakech au Maroc). L’année prochaine marquera le 80e anniversaire de leur création. Nous disons : « 79 ans d’exploitation néocoloniale, ça suffit ! »

C’est pourquoi nous organisons un contre-sommet à Marrakech du 12 au 15 octobre, Journée internationale de la résistance indigène et de la commémoration de l’assassinat de Thomas Sankara, le président révolutionnaire et panafricaniste qui a été exécuté peu après avoir appelé à un front uni contre la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
. Faisons de son héritage une réalité, dénonçons les politiques criminelles du FMI et de la Banque mondiale, dénonçons leurs pratiques et unissons-nous contre leur debtocracy !

Ces deux institutions non-démocratiques marginalisent, voire excluent les États du Sud global depuis leur fondation en 1944. Elles participent encore au néocolonialisme des pays les plus riches et des plus riches en général, elles exacerbent le changement climatique, au détriment des peuples du Sud et de la périphérie du Nord.

Nous, mouvements sociaux et climatiques, syndicats, organisations de femmes, de petit·es paysan·nes et d’indigènes, organisations non gouvernementales, citoyen·nes du monde, appelons et participons à l’organisation à Marrakech du sommet des mouvements sociaux contre le sommet de l’ordre établi.

Notre contre-sommet sera l’occasion de montrer les voies alternatives à celles de la Banque mondiale et du FMI ; de tisser des liens et de renforcer ainsi nos mouvements, notamment en vue de la COP28 ; de discuter, du point de vue des peuples, les difficultés auxquelles nous faisons face en ce moment – économiques, écologiques, liées à l’inflation Inflation Hausse cumulative de l’ensemble des prix (par exemple, une hausse du prix du pétrole, entraînant à terme un réajustement des salaires à la hausse, puis la hausse d’autres prix, etc.). L’inflation implique une perte de valeur de l’argent puisqu’au fil du temps, il faut un montant supérieur pour se procurer une marchandise donnée. Les politiques néolibérales cherchent en priorité à combattre l’inflation pour cette raison. , répressives, de genre, de race – et pour lesquelles la Banque mondiale, le FMI et leurs allié·es ont une responsabilité historique.

Il est temps de crier haut et fort que 80 ans d’une dictature financière qui a entretenu et renforcé l’oppression des peuples du Sud par les dirigeant·es du Nord suffisent. Que plus de 500 ans de pillage de la nature et des peuples du Sud au nom de l’intérêt occidental suffisent. Que les peuples priment, contrairement aux profits des multinationales, des gouvernements et des plus riches.

Il est temps de se lever et de tisser un réseau de luttes et d’alternatives pour faire pousser les graines d’une société où priment le commun, le respect des limites planétaires, la souveraineté alimentaire, la justice climatique et sociale. Nous serons celles et ceux qui décident de notre avenir, nous rejetons celui que la Banque mondiale, le FMI et leurs allié·es veulent nous imposer. L’heure de la fin de leur colonialisme idéologique a sonné !

Il est donc temps de dire que s’ils n’annulent pas notre dette, nous la répudierons. Car la vraie dette est celle des gouvernements et des multinationales, leur dette historique, climatique, écologique et sociale, envers les peuples, et les peuples du Sud en particulier !

Il est temps d’apprendre et de tisser des liens avec les luttes populaires, écoféministes, antiracistes, celles des petit·es paysan·nes et celles des indigènes.

Celles et ceux qui n’ont rien, mais qui ne se résignent pas à être les employé·es d’un capitalisme climaticide.

Nous osons penser que notre mobilisation fera en sorte que la Banque mondiale et le FMI ne fêteront pas leur 80e anniversaire l’année prochaine, mais seront déjà en train de calculer et d’honorer leur vieille dette envers les peuples. Que nous les enverrons ainsi, en tant que piliers du capital, dans la poubelle de l’histoire.

Retrouvons-nous à Marrakech du 12 au 15 octobre, à l’occasion des prochaines assemblées annuelles de la BM et du FMI, pour parler, partager et organiser la lutte et élaborer notre société, notre manière de vivre. Rejoignez-nous ! Nous vous attendons à Marrakech.

Pour nous rejoindre à Marrakech ou soutenir notre initiative, veuillez consultez notre linktree (nous vous contacterons dans les plus brefs délais) !


Autres articles en français de CADTM International (108)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100

Autres articles en français de Collectif (162)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160

ATTAC/CADTM Maroc

membre du réseau CADTM, l’Association pour la Taxation des Transactions en Aide aux Citoyens au Maroc (ATTAC Maroc) a été créée en 2000. ATTAC Maroc est membre du réseau international du Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde (CADTM) depuis 2006 (devenu Comité pour l’abolition des dettes illégitimes depuis juin 2016). Nous comptons 11 groupes locaux au Maroc. ATTAC veut être un réseau aidant à l’appropriation par les acteurs engagés dans l’activité sociale, associative, syndicale et plus largement militante des enjeux de la mondialisation sur les problématiques de résistance sociale et citoyenne.
www.attacmaroc.org
http://arabic.cadtm.org/

Adresse : n°140, rue Cadi Bribri Akkari 10000. Rabat. Maroc
Email : attac.cadtm.maroc chez gmail.com
Site Web attacmaroc.org Tel 00 212 6 61 17 30 39

Autres articles en français de ATTAC/CADTM Maroc (140)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130

Traduction(s)